De la Pomme au Pingouin, épisode 0.

Voilà donc 12 ou 13 ans que j’utilise du matériel Pommé.

J’ai d’abord découvert OSX avec le Mac Mini G4, avant d’obtenir mon fidèle eMac G4 (qui tourne encore !) Je l’ai ensuite délaissé pour un Macbook Pro 15′ Santa Rosa pendant mes études. Ensuite j’ai utilisé un combo Mac Pro / Macbook Air / iPad.

Mon dernier achat portant la griffe de la Pomme se trouve être mon Macbook Pro 2015 et il était clair pour moi lors de cet achat que j’étais de moins en moins en phase avec la direction prise par Apple depuis l’arrivée de Tim Cook et que c’était probablement le dernier Mac qui pouvait me convenir.

L’arrêt des Xserve avait été un premier choc pour moi, ayant réalisé alors a quel point je pouvait me retrouver laissé sur le carreau par Apple (ou d’autres …) dès lors que la politique d’une entreprise changeait du tout au tout.

La suite ? Un Mac Pro non renouvelé pendant 3 ans entre 2010 et 2013, un modèle prometteur sur le papier mais avec une histoire chargée en problèmes hardware puis de nouveau un trou entre 2013 et 2020, un OSX de plus en plus fermé et moins friendly …
Il devenait de plus en plus évident que l’idylle entre Apple et moi-même allait s’écrire au passé.

Dans ce contexte il m’apparaît alors plusieurs problèmes a régler :

  • Le Hardware : Facile, il y a beaucoup de constructeurs très corrects en dehors d’Apple
  • L’OS Mobile et son intégration : Je n’ai pas encore la solution. Je ne suis pas persuadé a 100% par Android, je garde mon iPhone 6S pour le moment et certainement pour quelques années encore.
  • Les Applications (liées au point suivant)
  • L’OS. C’est le point le plus important car au fond presque tout le reste y est assujetti.

Je me suis donc mis en quette d’un nouvel OS qui pourrait répondre à mes besoins.
Cela fait quelques années que j’ai toujours une machine secondaire avec un Linux à mes cotés, en plus de nombreux serveurs.
Cela fait notamment un ou deux ans que j’ai une machine en CentOS7 qui m’accompagnait au travail. Récemment, j’ai atterri sur POP!_OS et il me semble a présent que je suis près a faire le grand saut vers cette distro.

Une fois ces bases posés, il me parait intéressant de faire un tour des Applications que j’utilise au travail chaque jour ou dans le cadre personnel et de voir dans quel mesure je parviens à les remplacer par des équivalents disponibles pour Linux.

C’est ce que je me propose de faire dans cette série d’articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.